819 373-8191
 
 
 
Centre Horticole du Cap
 
Nous offrons les services complets d'entretien de la pelouse. Appelez-nous au 819 376-1415 pour les détails
et un estimé des coûts.
 
Les analyses complètes du sol de la pelouse
 


Certaines pelouses ne répondent pas positivement à la fertilisation. Il existe une panoplie de causes telles le feutre épais, le sol compact, le mauvais drainage, les maladies, les insectes ravageurs, le manque d’ensoleillement …pour lesquelles la pelouse n’a pas de croissance satisfaisante.

Une de ces causes est le déséquilibre nutritif du sol de la pelouse.

Le déséquilibre nutritif veut dire que certains éléments nutritifs sont déficitaires ou bien en excès dans le sol. Une autre cause serait un sol trop acide ou trop alcalin. Il est difficile de détecter visuellement si le sol est trop alcalin ou bien si certains éléments nutritifs sont déficitaires dans le sol. Pour cela, il faut prélever un échantillon du sol de la pelouse et le faire analyser dans un laboratoire pour en déceler la vraie cause afin d’y remédier.
 
La fertilisation de la pelouse  
 
Tout comme n’importe quelle plante, la pelouse a besoin de fertilisation pour être dense et saine. Il s’agit de savoir quel engrais, quelle quantité par unité de surface, et quand l’appliquer.

Les rognures de tonte contiennent des éléments nutritifs qui reviennent à la pelouse après décomposition s’ils ne sont pas ramassés. Le fait de ne pas ramasser les rognures de tonte ne veut pas dire que la pelouse n’aura plus jamais besoin d’engrais. Compte tenu les pertes, toutes les quantités des éléments nutritifs des rognures ne seront pas recyclées à la pelouse.

L’engrais adéquat que la pelouse a besoin et sa quantité dépendent des analyses chimiques du sol, alors que sa période d’application pourrait se faire plusieurs fois par période de croissance.

En général, la pelouse a besoin d’éléments nutritifs dont le dosage de chacun varie selon le sol, le temps et l’état de chaque pelouse.

Il existe des engrais minéraux, organiques et naturels.
 
L'irrigation de la pelouse
 
Selon notre climat, la pelouse résidentielle a besoin de 2 à 3 cm d’eau par semaine s’il ne pleut pas du tout et s’il fait chaud. Cela veut dire que la pelouse n’a pas besoin d’irrigation s’il fait à tous les jours 10 degrés Celsius pendant une semaine sans pluie.

Pourtant, certains irriguent leur pelouse peu importe la quantité de pluie et la température.

La sur irrigation maintient trop d’eau dans le sol qui fait pourrir les racines. De plus, une pelouse continuellement mouillée par sur irrigation est continuellement infectée par des champignons pathogènes lui causant des maladies.

La quantité d’eau d’irrigation dépend de la texture du sol en ce sens qu’un sol sableux requiert moins d’eau à la fois mais plus fréquemment qu’un sol argileux. La quantité d’eau d’irrigation dépend aussi de la hauteur de tonte. Une tonte haute requiert moins d’irrigation qu’une tonte très courte.

La pelouse résidentielle n’a pas besoin d’irrigations régulières durant une saison de pluies abondantes et fréquentes comparativement à une saison sèche. Laisser la pelouse légèrement assoiffée ( le terme agronomique s’appelle la capacité au champ) est très utile pour que ses racines aillent en profondeur à la recherche de l’eau et cela la fortifie parce que sa masse racinaire devient plus grande. Une pelouse sur irriguée est sensible aux stress parce que ses racines demeurent proche de la surface.

Certains systèmes d’irrigation automatiques fonctionnent mal et irriguent la pelouse même lors d’une pluie. Mettez des tasses pour vérifier si le système d’irrigation automatique distribue uniformément la quantité d’eau. Les lieux à l’ombre n’ont pas besoin de la même quantité d’eau d’irrigation que les lieux ensoleillés.
 
 
Le défeutrage de la pelouse
 
Le feutre (appelé faussement chaume) est une matière organique qui se retrouve entre le sol et la surface de la pelouse. D’habitude, cette matière organique se décompose par les effets de l’air, de l’eau, et des microbes bénéfiques du sol. Il y a des cas où la décomposition du feutre est très lente lorsque :
  • Les microbes du sol ne sont pas actifs;
  • Le sol manque d’air;
  • La tonte est très haute et non fréquente;
  • Le sol est acide.
Il faut défeutrer la pelouse au cas où le feutre devient épais par manque de décomposition parce que le feutre épais (s’il est plus épais que 12 mm) :
  • Réduit l’infiltration de l’eau dans le sol;
  • Dessèche les racines et fait jaunir la pelouse surtout en périodes estivales;
  • Augmente les maladies de la pelouse;
  • Décroît la tolérance de la pelouse au froid et à la chaleur;
  • Réduit l’air du sol;
  • Réduit la nutrition de la pelouse.
Le défeutrage améliore substantiellement la croissance en ce sens que votre pelouse devient plus belle, aura besoin de moins d’eau, sera dense dans un environnement sain et moindrement envahie par les mauvaises herbes.
 
 
La digitaire dans une pelouse
 
La digitaire est une graminée annuelle considérée comme une mauvaise herbe qui produit un grand nombre de petites semences à germination printanière. Beaucoup de pelouses sont envahies par la digitaire. Plus votre pelouse est clairsemée plus elle est sujette à un envahissement rapide par la digitaire surtout lors d’un été chaud et sec parce que la chaleur réduit la croissance de la pelouse et stimule celle de la digitaire pour produire beaucoup de semence à germer le printemps suivant.

De plus, la sécheresse jaunit la pelouse de photosynthèse C3 mais verdit la digitaire qui est une plante de photosynthèse C4. Augmenter la hauteur de tonte, corriger le pH du sol, aérer le sol, réduire le feutre si épais et fertiliser adéquatement. Mais surtout, tondre en ramassant toujours les rognures qui contiennent un grand nombre de semence de digitaire qui vont germer le printemps suivant. Autrement dit, si on ne ramasse pas les rognures de tonte, on ressème la digitaire à chaque tonte.

Selon le pourcentage de digitaire dans votre pelouse, il se peut qu’il soit nécessaire d’aérer le sol, d’ajouter la semence à gazon suivie d’un terreautage et de fertiliser pour favoriser la croissance du gazon au détriment de la digitaire.
 
L’herbe à poux dans les pelouses
 
L’herbe à poux est une plante annuelle commune le long des routes, les allées, et les lieux incultes. Un plant d’herbe à poux produit beaucoup de graines qui se disséminent facilement pour atteindre les pelouses avoisinantes clairsemées et affaiblies par le manque d’engrais, la tonte très courte et un sol compact.

L’herbe à poux germe au printemps. Rendue au stade adulte, elle dissémine un pollen qui cause le rhume des foins chez certaines personnes. Apprendre à identifier la présence de l’herbe à poux dans votre pelouse. Il n’est pas facile de s’en débarrasser rapidement parce que sa semence très abondante ne germe pas durant une courte période de l’année. De plus, sa semence pourrait demeurer viable plusieurs années dans le sol avant de germer.
 
La tache des feuilles dans la pelouse
 
La tache des feuilles est causée par l’infection d’un champignon au printemps durant des périodes de ciel nuageux, d’humidité élevée et des températures variant de 15 à 25 ºC. conjointement avec un surdosage d’engrais azoté.

Pour réduire l’infection : ne pas tondre ras, réduire le dosage d’azote, défeutrer et aérer le sol compact.

Le feuillage infecté a des taches violettes ou brun rougeâtre de forme ovale. Si l’infection se poursuit par des conditions favorisant l’activité du champignon, tout le feuillage pourrait dépérir. Faire un ensemencement au printemps ou vers la fin d’août si nécessaire.
 
Le Hanneton Européen des pelouses. (ver blanc)
 
Il existe plusieurs genres de vers blancs dans les pelouses. Les plus communs sont le hanneton européen et le scarabée japonais qui sont des insectes ravageurs des racines de la pelouse.

Selon le genre et la température, la ponte a lieu de la fin de mai à juillet. L’éclosion des œufs donne des larves qui demeurent dans le sol et se nourrissent des racines de la pelouse pour hiverner dans le sol. Au printemps suivant, les larves deviennent pupes, ensuite adultes pour s’accoupler et pondre.

Certains genres de vers blancs ont une génération par année, d’autres genres en ont plus d’une, et encore d’autres genres dont la génération dure plus d’un an. Il faut identifier le genre de ver blanc dans la pelouse pour déterminer le traitement.
 
La pyrale des prés des pelouses
 
La pyrale des prés est un insecte ravageur du feuillage. L’adulte est un papillon d’environ un cm de taille qui se cache le jour dans la pelouse et sort la nuit lors des soirées chaudes de fin de mai et début de juin pour pondre des œufs sur la pelouse.

De petites chenilles sortent à l’éclosion des œufs. Elles se nourrissent la nuit du tallage de la pelouse et se cachent le jour dans le feutre. Les chenilles atteignent la taille adulte vers la fin de septembre et hivernent dans le feutre de la pelouse.

Les chenilles deviennent pupes au printemps suivant, ensuite adultes (papillon) pour pondre en fin de mai et au début de juin. Le dommage de la pyrale est causé par les chenilles qui se nourrissent du tallage de la pelouse produisant des plaques mortes qui pourraient s’agrandir pour dépérir toute la pelouse si les chenilles sont très nombreuses.
 
ACCUEIL         SERVICES         VENTE EN VRAC         NOS RÉALISATIONS         CONSEILS         NOUS JOINDRE
Techni-Sol est propriétaire du Centre Horticole
du Cap qui oeuvre dans le domaine depuis 1979.
 
2960, boul. des Prairies, Trois-Rivières (Québec)  G8V 1W5  -  Téléphone : 819 373-8191
 
info@techni-sol.com